De passage

Posted on 11 septembre 2009 par

0


 

C’est une journée un peu grise, faite de travail et de rencontres, de paroles et de repas, comme toutes les autres sans doute, mais j’ai repensé, en travaillant un entretien avec une ancienne libraire, à ce qu’elle nous disait de ses habitudes « bien sûr que j’allais dans d’autres librairies, celle du boulevard Raspail, théâtre et cinéma, vraiment très belle…».

Photos-0001

 

Et oui, je me suis souvenu de ce lieu, je ne le connaissais pas du temps où je vivais rue de Lille (huit mètres carrés, 3° étage sur cour 1 mètre carré), mais il jouxtait la librairie Gallimard qui existe toujours. Mais quant à lui non.

 Photos-0004

C’est qu’il en est ainsi d’à peu près tous les commerces (les brasseries boulevard Saint Germain ou rue Royale, les joailliers de la rue de la Paix ou de la place Vendôme

Photos-0031

comme les épiceries des rues de l’Orillon ou du Moulin Joli), ils apparaissent puis tout à coup s’évanouissent. On ne sait pas ce qu’il en est, on voit ici se construire quelque chose d’autre : mais je me souviens fort bien être entré dans ce lieu en février dernier, d’y avoir demandé au libraire s’il voudrait bien m’expliquer les raisons qui poussaient à la fermeture de ce magasin. Il n’avait pas réussi à me dire oui : il ne pouvait pas, il était trop tôt, le choc était trop fort pour lui. C’était la librairie des arts, elle était située au 19, on peut encore la voir en photo, le bandeau rouge qui en ceignait la façade, mais je me souviens fort bien que ce jour-là, je ne pris pas de photo. En revanche lors d’une rencontre dans une nouvelle librairie du quartier, oui.

 Photos-0025

Il en est ainsi : les choses vivent, et meurent, et nous autres aussi ne faisons aussi que de brèves apparitions, des lignes blanches sur fond bleu.

Photos-0063

Publicités